Événements invisibles sur ordinateur ou tablette…

Une question qui revient régulièrement au sujet de Google Agenda est : « je vois mes événements sur mon téléphone mais pas sur mon nouveau téléphone / ma tablette. Pouvez-vous m’aider à régler ce problème de synchronisation ? ».

La plupart du temps, ce n’est pas un problème de synchronisation. Pour s’en convaincre, il suffit de consulter la page Google Agenda sur ordinateur : https://calendar.google.com. S’il n’y a aucun événement sur cette page mais que les événements sont visibles sur le téléphone (et ce même en utilisant l’application mobile officielle Google Agenda), alors l’explication est simplement que les événements ont été enregistrés dans le calendrier local du téléphone et non dans le calendrier Google synchronisé.

J’ai rédigé un petit tutoriel explicatif pour le forum Agenda dont j’encourage donc la lecture : https://support.google.com/calendar/thread/8255854?msgid=8255854

Publicités

Sur la sécurité de son compte Google…

Rappels

Comme tous comptes informatiques, il faut deux informations pour se connecter à un compte Google : l’identifiant et le mot de passe.

Dans un monde idéal, le mot de passe est suffisamment sécurisé pour que personne ne puisse le deviner… et personne ne cherche même à le deviner car personne n’a l’idée d’essayer de se connecter à un compte qui n’est pas le sien.

Et puis il y a le monde réel… dans ce monde réel, les pirates existent, ils cherchent à se connecter à des comptes pour soutirer de l’argent aux proches de détenteur du compte ou bien pour monnayer la restitution du compte.

Un simple mot de passe n’est donc pas suffisant !

Quelques conseils sur les mots de passe

La première chose à faire pour sécuriser l’accès à son compte est de choisir un mot de passe dit « fort » ou « solide ». Généralement, les experts conseillent un mot de passe :

  • ayant au moins 8 caractères
  • comprenant des chiffres et des lettres
  • comprenant une ou des majuscules
  • comprenant un ou des caractères spéciaux
  • utilisé pour un seul site

Ces différents conseils, et bien plus encore, sont disponibles sur le site de la CNIL à l’adresse indiquée dans la note 1 en bas d’article. Au passage, la CNIL propose aussi un générateur de mot de passe solide : 2

Aller plus loin : l’authentification forte

Présentation

« L’authentification forte est une procédure d’identification qui requiert la concaténation d’au moins deux facteurs d’authentification. » (Définition Wikipédia : 3)

Google propose ce type de connexion depuis 2014. La première étape d’authentification consiste en le mot de passe du compte. La seconde étape est définie par l’utilisateur parmi différents choix possibles :

  • clé de sécurité
  • invite sur le smartphone
  • code généré par une application (Google Authenticator)
  • SMS ou message vocal
  • code de secours

Pour activer ce type d’authentification sur son compte Google, voir : https://support.google.com/accounts/answer/185839?hl=fr

Actualité

Pourquoi est-ce qu’aujourd’hui, je publie un article sur l’authentification forte pour son compte Google ?

Simplement parce que dans un billet de blog récent 4 et repris par différents sites (5, 6), Google a publié les résultats d’une étude réalisée en partenariat avec les universités de New York et de Californie et qui montre que ce type d’authentification permet de bloquer 100% des tentatives de piratage réalisées à l’aide de « boot » (attaques automatiques).

On remarquera tout de même que toutes les deuxièmes étapes n’offrent pas le même niveaux de sécurité :

Source : Google

La meilleure protection est donc d’utiliser une clé de sécurité, seule méthode permettant de se protéger à 100% !

L’authentification forte, oui mais…

Comme nous l’avons vu, l’authentification forte avec une clé de sécurité est le seule moyen de bloquer toutes les tentatives de piratage automatisées mais aussi « ciblées » (la personne est spécifiquement visée).

A titre personnel, je déconseille cependant l’utilisation d’une clé de sécurité Bluetooth, Google ayant identifié il y a peu une faille de sécurité dans ce type d’appareil 7.

D’autre part, je déconseille également la méthode du code de validation par SMS. En effet, même si cette méthode permet de bloquer également 100% des attaques automatisées, elle est beaucoup moins performante vis-à-vis des attaques ciblées… et est inefficace en cas de « SIM swap » 8 (technique qui consiste à dérober « virtuellement » la carte SIM de l’utilisateur en re-routant les SMS du téléphone de l’utilisateur vers le téléphone du pirate).

L’authentification forte… quand même !

L’authentification forte reste tout de même le meilleur moyen aujourd’hui de protéger son compte. Comme il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier, la meilleure solution est d’utiliser une clé de sécurité mais de configurer également d’autres méthodes d’identification (au cas où la clé serait perdue !).

Soit dit en passant, avec la validation en deux étapes, la réinitialisation du mot de passe (en cas d’oubli) est facilitée car le système « sait » que c’est vous qui demandez un nouveau mot de passe !

A noter aussi que « les journalistes, les activistes, les chefs d’entreprise et les équipes de campagnes électorales » peuvent demander à rejoindre le programme Google de protection avancée. Rendez-vous sur cette page pour plus d’information : https://landing.google.com/advancedprotection/

Et voilà, bravo et merci d’avoir lu cet article jusqu’ici. La prochaine étape maintenant est d’activer la validation en deux étapes sur son compte Google, voir : https://support.google.com/accounts/answer/185839?hl=fr

Notes et références

1. https://www.cnil.fr/fr/les-conseils-de-la-cnil-pour-un-bon-mot-de-passe

2. https://www.cnil.fr/fr/generer-un-mot-de-passe-solide

3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Authentification_forte

4. En anglais : https://security.googleblog.com/2019/05/new-research-how-effective-is-basic.html

5. https://siecledigital.fr/2019/05/21/la-double-authentification-reste-le-meilleur-moyen-de-se-proteger/

6. https://www.journaldugeek.com/2019/05/24/google-la-double-authentification-a-bloque-100-des-attaques-automatisees/

7. https://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/Google-trouve-une-faille-dans-ses-cles-de-securite-21106909

8. https://www.cnetfrance.fr/news/arnaque-a-la-carte-sim-plus-personne-n-est-a-l-abri-et-oubliez-l-authentification-a-deux-facteurs-39883869.htm

Google Tasks vs Keep

J’ai déjà évoqué dans un autre article l’outil de gestion des tâches proposé par Google.

Tasks

Le mois dernier, Google a procédé à une importante mise à jour de son outils de gestion des tâches (Tasks), ce qui le rend maintenant un peu plus attrayant de mon point de vue.

Nouveautés apportées par la mise à jour

Ont notamment été introduit :

  • la possibilité de définir une heure précise pour les tâches
  • la possibilité de définir une récurrence
  • la possibilité de copier les rappels que l’utilisateur avaient dans Google Agenda (en supprimant ou non ces rappels)

Ce dernier point (le transfère des rappels d’Agenda à Tasks) me laisse penser que les rappels de Google Agenda devraient disparaître à plus ou moins longue échéance…

Une « astuce » sur les tâches répétitives !

J’en profite pour partager une information sur les tâches répétitives qui, sans sa connaissance, peut troubler les utilisateurs habitués aux tâches dans Outlook comme moi : lorsqu’un tâche répétitive est marquée comme terminée, elle disparaît totalement de l’application mobile et l’échéance suivante de la tâche n’est pas visible !

Pas de panique, l’échéance suivante apparaîtra dans l’application mobile dans la nuit précédent le jour d’échéance de la prochaine répétition…

Keep

D’un autre côté, Google propose également un outil de saisie de liste, Google Keep. Keep étant historiquement arrivé avec Tasks, beaucoup d’utilisateurs ont « détourné » (selon Google) l’outil pour en faire une liste de tâches. En effet, la firme de Mountain View présente Keep comme un outil pour rédiger sa liste de course… mais pas comme un outil « pro ».

Alors, Tasks ou Keep ?

Je n’ai pas pour but de dire quel outil choisir : chacun choisira en fonction de son habitude ou de l’utilisation qu’il souhaite faire de l’outil.

Simplement, un petit comparatif :

TasksKeep
Création de tâchesOuiListe de cases à cocher
Création de sous-tâchesOuiNon
Date d’échéance (rappel)Oui (synchronisé avec l’agenda)
NB : sur mobile, les tâches ne sont pas visibles dans l’agenda, il faut utiliser l’appli mobile Tasks.
Oui (synchronisé avec l’agenda)
Rappel par lieuNonOui
PartageNonOui
Affectation d’une tâche à un autre utilisateur NonÉventuellement, via le partage de la note
Ajout d’image / photoNonOui
Reconnaissance d’écriture manuscriteNonOui
Note audioÉventuellement, via la fonction du clavier (GBoard)Oui
Organisation par couleurNonOui

Date de création d’un événement dans Google Agenda

Dans le forum d’aide Google Agenda, on nous demande parfois s’il est possible de connaître la date de création d’un rendez-vous…

Cette fonctionnalité n’existe pas réellement dans Google Agenda. Il est cependant possible de retrouver la date de création d’un évènement de la manière suivante (attention, ce n’est pas très « user-friendly ») :

  1. dans les paramètres de l’agenda, récupérer l’URL privée du calendrier au format ics.
  2. enregistrer ce fichier ics
  3. ouvrir le fichier ics avec un éditeur de texte (je conseille notepad++).

Ensuite, dans ce fichier, chaque évènement correspond à un bloc qui débute par « BEGIN:VEVENT » et se termine par « END:VEVENT ».
Le champ « SUMMARY:xxx » vous permet d’identifier les évènements plus facilement (cela correspond au titre du RDV).
Il vous faut alors localiser dans le bloc la ligne qui débute par « CREATED: »
La suite de cette ligne vous donne la date et l’heure de création (exemple : 20150607T120119Z pour le 7 juin 2015 à 12h01min19s UTC). Attention, l’heure est indiquée en UTC… à convertir donc suivant votre fuseau horaire.

Les forums d’aide Google font peau neuve !

Rappel

J’ai présenté dans mon dernier article les forums d’aide des produits Google et le programme « Expert Produits » qui y est adossé. Voir : https://oliviervaudel.wordpress.com/2019/03/05/programme-expert-produit-de-google-kesako/

Modernisation des forums

Ces forums ont dernièrement changé de plateforme ce qui leur a conféré une vrai cure de jouvence !

Pour les utilisateurs, cela doit normalement permettre un accès aux réponses, fils de discussion, … plus rapide que sur l’ancien support.

Le moteur de recherche doit aussi permettre de proposer des réponses issues des centres d’aide (articles rédigés par Google) mais aussi des fils de discussion des forums.

La page générale d’accès au différentes communautés est la suivante : https://support.google.com/

Communauté « compte Google »

Autre point positif de cette cure de jouvence : le lancement d’une communauté en français d’aide relative aux problèmes liés aux comptes Google. Le lien vers cette communauté : https://support.google.com/accounts/community?hl=fr

Au final, vous pouvez me retrouver sur les communautés :

Programme « Expert Produit » de Google, késako ?

Éléments de contexte

Les produits Google peuvent se classer en deux grandes « familles » : les versions gratuites et « professionnelles » des différents outils (Gmail, Agenda, Keep, Docs, etc).

Pour tout ce qui concerne les outils professionnels, il existe un support technique inclus dans l’offre de service.

Pour les outils gratuits grand public, Google ne propose pas de support technique. En cas de problème, les utilisateurs disposent des « centres d’aide » et si cela ne suffit pas, ils doivent se tourner vers des forums de discussions afin de trouver de l’aide.

Les forums des produits Google

Dans ces conditions, Google a choisi de mettre à disposition des utilisateurs de ses produits gratuits des espaces de discussion. Ces forums sont accessibles depuis la page : https://productforums.google.com/forum/#!home

Comme indiqué sur cette page, ces forums sont un espace où échanger « avec d’autres utilisateurs et d’obtenir rapidement de l’aide ». Sauf exceptions, les contributeurs (réguliers ou non) de ces forums ne sont pas des employés de Google !

Le programme « Expert Produit »

Les contributeurs réguliers peuvent être « repérés » par Google et se voir proposer d’intégrer le programme « Expert Produit » (anciennement « Top Contributeur ». Ces contributeurs sont reconnaissables sur les forums via un badge, dont la liste est visibles sur cette page : https://support.google.com/googleplay/thread/1528751

La présentation du programme Expert Produit est disponible (en anglais) sur cette page : https://productexperts.withgoogle.com/what-it-is

La présentation du programme Top Contributeur est disponible ici en français : https://topcontributor.withgoogle.com/?hl=fr

Pour ceux qui seraient intéressés pour participer à ce programme, la page suivante donne quelques indications : https://support.google.com/groups/answer/2518477?hl=fr . Le principe est simple, il faut répondre aux questions des utilisateurs. 🙂

Et en guise de conclusion, je cite Luca (community manager du forum Google Play) :

N’oubliez pas: les Experts Produit ne travaillent pas pour Google, ce sont simplement des utilisateurs réguliers qui sont passionnés par les produits Google et aiment aider les autres. Alors, la prochaine fois qu’un utilisateur avec un badge vous répond, n’oubliez pas de le remercier, vous égaierez sa journée !

Fin de Google+… encore

J’ai déjà évoqué ici ou la fermeture prochaine de Google+. Aujourd’hui, je vais attirer l’attention sur un « effet de bord » dont peut-être tout le monde n’a pas conscience.

En effet, la fermeture de Google+ est présentée comme étant limitée et n’impactant pas les autres produits Google : Gmail, Hangouts, Google Photos continueront en effet d’exister.

Là où il devrait y avoir un peu plus d’impact, c’est au niveau de Google Contacts. En effet, quand vous ajoutez dans Contacts le lien vers un profil Google+, le système ajoute les données publiques de l’utilisateur dans sa fiche de votre carnet d’adresse. Cela permet, entre autre, d’ajouter sa date d’anniversaire dans votre calendrier. Avec la fin de Google+, ces informations seront normalement retirées de nos carnets d’adresses.

Si vous souhaitez donc continuer à savoir quand vos amis Google+ sont nés et que c’est le bon jour pour leur souhaiter leur anniversaire, pensez à sauvegarder vos données Google+, et particulièrement les données de vos cercles. Voir : https://support.google.com/plus/answer/1045788